Simulateur
13/04/2024

Comment cacher votre micro station pour le traitement de l’eau?

Sommaire

1) Choix stratégique de l’emplacement de la micro station dans votre jardin

Pour dissimuler efficacement une micro station d’épuration individuelle dans votre jardin, le choix de l’emplacement est crucial.

Il est faux de penser que votre assainissement individuel va défigurer votre jardin. On vous guide!

Tout d’abord, il est important de se conformer à la réglementation et en vigueur. 

Selon le DTU 64.1, les règles d’installation pour l’assainissement non collectif doivent être respectées. 

Les éléments règlementaire à garder en tête sont les suivants:

  • mettre la micro station à 3 mètres minimum des limites de votre propriété.
  • mettre la micro station à 3 mètres minimum des arbres ou végétaux.
  • placer la micro station à 35 mètres minimum d’un puits 
  • Depuis octobre 2023, une recommandation conjointe du CERIB et CSTB suggère d’éloigner la cuve à une distance minimale de 5 mètres des fondations d’un bâtiment, afin de prévenir les risques potentiels sur la cuve de traitement ou sur l’immeuble.

Le CERIB et le CSTB sont depuis mars 2021, en conformité avec l’article 33 de la loi n°2020-1525 du 7 décembre 2020 d’accélération et de simplification de l’action publique (dite loi ASAP), les organismes notifiés compétents dans le domaine des produits d’assainissement autonome et désignés par arrêté des ministres chargés de l’environnement et de la santé pour délivrer les agréments des dispositifs de traitement des eaux usées.

Cette note est la suivante: 

Distance minimale d’une installation par rapport à tout ouvrage fondé :
Lorsque la distance d’implantation de la cuve par rapport à un ouvrage fondé est inférieure à 5 mètres, une étude devra être réalisée par un bureau d’étude compétent.”

Le CERIB, que nous avons contacté le 10 janvier 2024, nous a confirmé par écrit le 11 janvier que l’implantation à moins de 5 mètres reste possible sous réserve de réalisation d’une étude de sol assainissement.

Qu’est ce qu’un bureau d’étude compétent?

Un bureau d’étude compétant c’est un bureau d’étude capable de faire ce type d’étude de sol qui est capable de donner son accord pour une implantation à moins de 5m de la maison. Règlementairement c’est le bureau d’étude qui prendra la responsabilité décennale de la mise en oeuvre à moins de 5m.

Les bureaux d’études qui effectuaient les études avant la modification du cadre (note du 23 octobre 2023) pour des implantations inférieures à 3m restent compétant pour des implantations inférieures à 5m.

Il n’est pas nécessaire de faire appel à une étude hydrogéologique ou encore une étude béton. Une étude d’assainissement non collectif classique reste acceptable.

  • Ensuite, il est nécessaire d’analyser la topographie du terrain. Un dénivelé adéquat est essentiel pour assurer un écoulement efficace des eaux usées traitées. De nouveau, il est conseillé de faire réaliser une étude préalable assainissement qui prendra en compte la topographie pour garantir une implantation optimale de la micro station.

Dans la mesure de possible l’implantation sera faite en évitant l’installation et l’utilisation de poste de relevage de l’eau chargée (l’ eau usée brute sortant de la maison) mais également en évitant si possible la mise en place et la nécessité d’un poste de relevage de l’eau claire (l’eau traitée et épurée) pour l’évacuation des eaux.

Le respect de ces différentes règles permet de prévenir d’éventuels problèmes et de garantir la conformité de l’installation. Des études et retours terrains ont montré que le non-respect des distances minimales peut entraîner des complications environnementales (obstructions et dommages sur les réseaux enterrés) et des risques pour la santé publique. Il est donc essentiel de prendre ces considérations au sérieux lors du choix de l’emplacement de la micro station.

2) Optimisation de l’aménagement paysager en comparaison à une fosse septique :

Une fois l’emplacement choisi, l’intégration dans le paysage de la micro station dans le jardin est essentielle. 

Un aménagement paysager harmonieux peut contribuer à cacher efficacement l’installation tout en ajoutant une touche esthétique et naturelle à l’espace extérieur. Les plantes et arbustes en pots vont camoufler le système et peuvent être utilisées pour créer un écran d’aspect naturel autour du couvercle de la micro station ou des évents au sol si ces derniers sont nécessaires au bon fonctionnement et à la ventilation de votre système de traitement de l’eau.

Quelques idées?

Choisissez des espèces végétales qui s’intègrent harmonieusement dans votre jardin tout en assurant une couverture efficace de l’installation et de.

Les plantes en pot sont vos meilleurs alliés pour cacher facilement chaque regard et chaque couvercle tampon. 

L’utilisation de matériaux simples tels que des revêtements en matériaux naturels de type bois ou pierre peut aider à fondre les éléments visibles de micro station dans le décor environnant et naturel. 

Optez pour des matériaux qui se marient bien avec le reste de votre solution paysagère pour un résultat esthétique optimal et naturel.

Enfin, l’ajout de structures décoratives telles que des clôtures, des treillis ou des panneaux peut aider à camoufler astucieusement la micro station. Ces éléments peuvent être utilisés pour créer des barrières visuelles autour de l’installation de votre micro station, tout en ajoutant une belle touche décorative à votre jardin.

Notre micro station d’épuration 5 EH Diamond sait se faire ultra discrète.  Un avantage, parmi d’autres, un seul tampon de regard visible et zéro odeur. Invisible et inodore. 

micro station d'épuration

Sur ce chantier, une fois que la pelouse aura poussée, le couvercle qui est le seul élément visible, le coffret ayant été déporté dans un abri, sera totalement camouflé et intégré au jardin.

3) Entretien et accessibilité

Une fois la microstation installée, il est important de maintenir un accès facile pour son entretien. 

En effet, l’intégration paysagère doit rester la plus naturelle possible pour garantir l’accès au système d’assainissement. 

Vous éviterez la mise en place d’un massif de rocher ou de pierre pouvant gêner les interventions de vidange et de contrôle de la cuve enterrée.

Un rocher idéalement situé peut être la solution idéale et utile en évitant de passer sur les couvercles avec le tracteur tondeuse.

Comme on aime à le répéter, il est essentiel de mettre en place un entretien régulier pour assurer le bon fonctionnement de la microstation. 

Ce qui est valable pour votre voiture, votre chaudière, l’est aussi pour votre micro station d’épuration.

Cela peut inclure des inspections et contrôles réguliers, le nettoyage des composants et le remplacement du filtre à poussière et diaphragmes du surpresseur à air selon les recommandations du fabricant indiquées dans le guide d’utilisation.

Enfin, il est recommandé de faire appel à des professionnels qualifiés pour réaliser la vidange de votre micro station. Les vidangeurs disposent d’un agrément délivré par la préfecture du département et sont à ce titre des techniciens qualifiés. Ces spécialistes ont l’expérience et les connaissances nécessaires pour garantir que l’installation fonctionne correctement. Un vidangeur agréé sera en mesure de vous faire un état de lieu de l’installation, des canalisations et de l’écoulement de l’eau afin que le système reste en bon état de fonctionnement pour de nombreuses années à venir.